Quel statut pour investir dans l’immobilier — l’importance de se former à l’investissement immobilier avec des investisseurs expérimentés

L’immobilier locatif se présente comme la meilleure option pour investir son épargne. Il permet de bénéficier de revenus réguliers et de constituer un patrimoine. Le placement dans la pierre est un projet qui offre de multiples avantages. Beaucoup de Français n’hésitent pas à investir dans l’immobilier. Pour profiter des points forts de la location immobilière, il faut choisir la forme juridique correspondant à vos objectifs.

Avoir un statut vous aide à mener à bien votre projet. Il vous permet d’améliorer les revenus générés par votre investissement immobilier locatif. Il facilite aussi la fiscalité de votre placement et la gestion de vos biens immobiliers. Mais quelle forme juridique choisir ? La réponse dans cet article.

Les avantages de l’investissement dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier permet de préparer sa retraite, créer son patrimoine, générer des revenus ou encore profiter d’une fiscalité avantageuse. La location d’un bien immobilier permet en effet d’avoir des revenus complémentaires. Vous pouvez louer des maisons, des appartements, des entrepôts, des bureaux, etc. Ce genre d’investissement concerne donc différents types de bien afin de répondre à des besoins spécifiques. L’investisseur devient le propriétaire d’un ou de plusieurs biens neufs ou anciens. Il a le droit de revendre son bien pour obtenir une plus-value.

La plupart des personnes convaincues par le placement dans la pierre optent pour la création d’une société et préfèrent suivre une formation en investissement immobilier. Une option intéressante pour concrétiser votre rêve de profiter pleinement des avantages de l’investissement dans l’immobilier locatif. Plusieurs formes juridiques existent pour vous permettre d’adopter pour le statut qui vous permet de réussir votre projet.

Qu’est-ce qu’un statut juridique ?

Avant de choisir la forme juridique pour votre investissement immobilier, il convient de comprendre son fonctionnement. Elle détermine le cadre légal de votre activité. En France, deux grandes catégories de statuts juridiques sont accessibles aux investisseurs : les entreprises individuelles et les sociétés. L’entreprise individuelle ne permet pas d’obtenir la personnalité morale. Cela signifie que vous êtes responsable en cas de soucis et votre patrimoine personnel n’est pas protégé. Le statut fixe le régime fiscal, le régime social, l’organisation de votre entreprise et son fonctionnement. Plusieurs formes juridiques sont proposées aux investisseurs comme l’EURL, la SASU, la SARL, la SCI, la SAS, etc.

Que vous créiez seul ou à plusieurs votre société, choisissez le statut adéquat. Il est bon de savoir que certaines formes juridiques sont plus intéressantes que d’autres pour la réalisation d’un investissement locatif.

Créer une société civile immobilière ou SCI pour investir dans l’immobilier locatif

La SCI est particulièrement adaptée aux activités immobilières. Elle simplifie la gestion immobilière et la transmission du patrimoine. Elle requiert au moins deux associés pour pouvoir effectuer une activité commerciale. Un mineur non émancipé peut devenir membre d’une société civile immobilière. Ainsi, cette forme juridique convient à une famille qui envisage de réaliser un placement dans l’immobilier locatif. Les dettes sociales des associés sont proportionnelles à la part de chacun dans le capital social. En cas de pertes, la contribution personnelle des associés est illimitée. Leur patrimoine personnel est engagé pour régler les dettes impayées.

La succession et le régime d’indivision sont simplifiés pour la SCI. La transmission du bien immobilier est possible par une simple cession de parts sociales. Les associés sont libres de choisir le mode d’imposition (impôt sur les sociétés ou impôt sur le revenu). Faites le bon choix, car l’IS est une option définitive.

Pourquoi choisir la SAS pour votre investissement locatif ?

La SAS ou société par action simplifiée offre une grande flexibilité. L’absence de nombre minimum d’associés est un point fort non négligeable. Ainsi, vous pouvez créer sereinement une SAS unipersonnelle. Les statuts peuvent être construits sur mesure en fonction des objectifs de la société. Les associés sont libres de définir selon leurs besoins le mode de transmission, de cession ou de fonctionnement de leur société.

Concernant la fiscalité, la SAS repose sur le régime fiscal de l’impôt sur les sociétés. Cependant, il est possible de choisir l’impôt sur le revenu pour les 5 premières années d’existence de l’entreprise.

Investir dans l’immobilier locatif en optant pour la SARL

La société à responsabilité limitée ou SARL est constituée de deux associés minimums. La responsabilité de ces derniers est limitée au moment de leurs apports (en numéraire, en nature ou en industrie). La SARL de famille est parfaitement adaptée à l’investissement dans l’immobilier. Le représentant de la société est désigné au cours de la création. Les membres doivent être de la même famille.

Par rapport à la SCI, la responsabilité des associés est limitée au montant de leurs apports. La SARL permet d’exercer d’autres activités en plus de l’immobilier. Elle donne aux associés le droit d’acquérir plusieurs biens immobiliers pour les louer. Vous obtenez des bénéfices et des dividendes grâce à la SARL immobilière.

Quant à l’imposition, l’impôt sur les sociétés est le régime fiscal par défaut. L’IR concerne les revenus de la société. Il est prélevé sur le bénéfice réalisé par cette dernière basée sur les règles des bénéfices industriels et commerciaux.

L’importance de se former en investissement immobilier

Si vous souhaitez vous lancer sereinement dans l’investissement immobilier locatif, il est primordial de se former. En effet, maîtriser les spécificités du placement dans l’immobilier est nécessaire pour profiter pleinement des avantages de ce type d’investissement. Quels que soient vos objectifs, la formation est une étape cruciale avant d’entreprendre tout

investissement dans l’immobilier. Elle vous permet de développer certaines compétences et les connaissances indispensables. Elle ne consiste pas à obtenir un diplôme du type BTS ou autres mais de comprendre des notions de base en matière de gestion locative, de recherche de biens, de financement de son projet, de réalisation de plus-value, de fiscalités, etc.

La formation permet de devenir un investisseur bien informé. Il existe de nombreuses formations permettant de se familiariser avec le domaine de l’immobilier. Dans ce cas, il est préférable de choisir la meilleure formation. Celle qui vous permet d’acquérir les bonnes aptitudes qui vous permettent de réussir votre projet d’investissement immobilier.

Comment assurer la sécurité d’un logement ?

Concernant la sécurité d’un bien immobilier, aussi bien pour les maisons que pour les appartements, il existe plusieurs niveaux de réflexion.

Le premier concerne la prévention des intrusions, alors que le second prend en compte les risques comme les incendies ou les intoxications.

Que vous soyez propriétaire, locataire ou bailleur, voici quelques informations afin que vous puissiez trouver des solutions adaptées à ces questions.

Protéger un bien contre les intrusions

L’objectif est ici de retarder au maximum l’intrusion éventuelle de personnes mal intentionnées dans votre logement. En mettant en place les contre-mesures les plus adaptées, vous arriverez ainsi à les décourager.

Lire la suite Comment assurer la sécurité d’un logement ?