Qu’est-ce qu’une maison sur pilotis ?

Mais alors, qu’est-ce qu’une maison sur pilotis ? Comment en faire construire une ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce genre de construction ?

Les points essentiels à connaître sur la maison à pilotis

  • Définition

Il s’agit d’une maison qui est construite en hauteur. Dit simplement, c’est le genre de construction qui se trouve directement sur l’eau. Ce peut être au bord de mer, de lacs ou encore de marécages. En effet, la construction peut se faire sur n’importe quel type de sol.

On peut qualifier de maison sur pilotis, toute construction à plus de 3.5 mètres de hauteur du sol. Elle est soutenue comme son nom l’indique par des piliers. Ce qui peut présenter quelques avantages et inconvénients. 

  • Historique

La maison sur pilotis n’est pas une nouveauté, et ce, aussi bien en occident que dans le reste du moment.

Depuis des millénaires, l’homme utilise cette technique de construction afin de se protéger des inondations et notamment aussi pour les constructions de pêche.

C’est d’ailleurs la forme de la maison traditionnelle thaïlandaise. Appelé aussi « kelong » au Singapour, « hutte nipa » aux Philippines, et Palafito en Amérique du Sud, la maison sur pilotis est bien plus répandue qu’il n’y parait.

  • Où peut-on trouver ce genre de construction en général ?

Si en France, la maison sur pilotis se rencontre surtout à la mer, ce genre de construction peut aussi se rencontrer dans la forêt. Ce qui est d’ailleurs la tendance du moment. Il s’agit d’une version plus moderne de la construction de cabane.

C’est notamment dans les destinations de vacances exotiques que l’on trouve les maisons sur pilotis les plus modernes. Tel est le cas en Floride, au Belize et bien d’autres encore.

C’est un moyen pour les hôtels d’assurer un dépaysement total aux pensionnaires.  Mais attention, ce genre de construction peut aussi devenir une résidence principale ou secondaire. Tout dépend des envies de chacun.

  • À qui s’adresse ce type de projet ?

Ce genre de projet de construction s’adresse notamment à ceux qui souhaitent vivre les pieds dans l’eau, sur la mer directement, tout en assurant leur sécurité.

Avec les nouvelles techniques de construction, certaines grandes entreprises qui exploitent les ressources sous-marines ont aussi opté pour ce genre de construction.

En fait, une maison sur pilotis s’adresse à tous ceux qui ont le budget et le terrain pour réussir le projet.

  • Les différents types de maisons sur pilotis

De nos jours, la maison sur pilotis se décline en plusieurs types.

Il y a notamment celle sur des piliers en bois qui est plus répandue, mais qui peut coûter assez cher. Elle est notamment prisée pour sa robustesse et sa pérennité.

Il y a aussi la maison sur pilotis en béton qui exige des travaux d’envergure et minutieux. La robustesse de la structure repose en effet sur les techniques de coffrage et de coulage du béton.

Enfin, il y a la maison sur pilotis en acier qui dure plus longtemps que le bois, mais qui sera aussi plus complexe à mettre sur pieds et à entretenir.

  • Évolution des maisons sur pilotis

Si la maison sur pilotis est aussi renommée de nos jours, c’est bien grâce aux nombreux avantages qu’elle peut présenter.

  • La sécurité

Bien plus robuste qu’il n’y parait, la maison sur pilotis est sécurisée. C’est une manière de vivre les pieds dans l’eau sans craindre les inondations et les prédateurs de la mer.

En plus de vous protégez contre les dangers de la mer, la maison sur pilotis fait également moins l’objet des attaques d’insectes en tout genre.

  • L’esthétisme

Ce genre de construction est également très original et très esthétique. Plusieurs styles architecturaux sont possibles, allant du plus atypique au plus moderne.

Tout est une question de goût et de budget. Grâce aux services d’un architecte professionnel, vous avez la possibilité de personnaliser votre projet.

  • La robustesse

La robustesse d’une maison sur pilotis repose sur celle de ses piliers. Mais vous avez le choix entre trois types seulement : le bois, l’acier et le béton. Vous pouvez compter sur leur robustesse. C’est le genre de projet de construction qui vous durera des années.

  • La proximité avec l’eau et la nature

Très usitée par les hébergeurs professionnels, la maison sur pilotis est le gage du dépaysement quand vous êtes en vacances. La proximité avec l’eau et la nature en général est à son paroxysme.

Vous pouvez même augmenter l’expérience en mettant un sol en verre pour avoir une vue directe sur la mer depuis une des pièces de la maison.

  • La facilité d’adaptation

C’est le genre de construction qui peut se faire n’importe où. Les piliers peuvent s’adapter aussi bien à un sol sableux que plus dur. Mais bien évidemment, la difficulté de réalisation de travaux peut influer sur le devis du projet.  

  • La modicité

Plus besoin de terrasser un terrain, plus besoin de fondation compliquée : en moyenne, une maison sur pilotis coûtera bien moins cher qu’une construction classique.

Le projet coûtera d’autant moins cher si vous faites jouer la concurrence entre les différentes entreprises de construction.

  • Un projet de construction plus rapide

Le projet de construction prendra moins de temps. Et pour cause, les démarches pour la création et le montage de la maison sur pilotis sont réduites.

Il est plus simple de monter des piliers que de réaliser les fondations d’une maison. C’est donc également un projet pour les éternels pressés.

Selon la disponibilité des fonds et le professionnalisme des entreprises de construction, le projet ne prendra que quelques mois au lieu de plusieurs années pour une construction de maison classique.

  • Le confort

Côté confort, la maison sur pilotis est idéale pour une maison de vacances, une location saisonnière, une location classique ou encore une résidence principale.

Vous pouvez aménager l’intérieur comme pour n’importe quelle autre construction immobilière. Vous pouvez désormais avoir une maison sur pilotis moderne et esthétique pour toute la famille.

C’est le genre de maison qui s’adapte aussi aux différents équipements de base afin de garantir la convivialité des lieux : systèmes de chauffage, isolation, etc.

  • Une maison plus écologique qu’il n’y parait

Et contrairement aux idées reçues, une maison sur pilotis est bien plus écologique qu’il n’y parait.

Grâce à la présence des piliers qui soutiennent la structure, vous travaillez moins le sol. Ce qui contribue à protéger l’environnement.

En outre, vous aurez plus tendance à utiliser des matériaux écologiques pour ce type de construction.

Et bien évidemment, vous allez devoir respecter les normes de protection de l’environnement imposées par le PLU de votre région avant d’entamer quelques constructions que ce soient.

  • Un gain d’espace

Avec cette technique de construction, vous gagner de l’espace à la base de votre maison. Ce peut être pour la réalisation d’un autre projet d’aménagement ou simplement pour dégager.

La hauteur d’une maison sur pilotis varie en fonction de vos envies et de la règlementation en vigueur dans votre région, mais aussi des risques que représente votre construction.

Pour une maison sur pilotis sur la mer notamment, une dizaine de mètres est recommandée pour se prémunir des catastrophes naturelles.

Avec cette technique de construction, vous pouvez vous permettre un peu plus d’espace dans votre maison.

Il est possible notamment de couvrir l’intégralité de votre terrain. Tout dépend de votre budget et de vos envies. Les artisans s’adaptent à tous.

  • Une construction facile

Traditionnellement, la construction d’une maison sur pilotis se fait entièrement à la main. Il n’y a pas besoin de faire intervenir des machines pour les gros œuvres. Et c’est d’ailleurs toujours le cas pour la majorité des projets de construction.

Toutefois, il ne faut pas dire que la maison sur pilotis est une alternative parfaite pour vos prochains projets de construction. Certes, il s’agit d’un moyen efficace et simple de diversifier votre patrimoine, mais ce genre de projet peut aussi avoir son lot d’inconvénients.

  • L’accès est restreint

Ce n’est par exemple pas un bon projet si vous comptez accueillir chez vous des séniors ou des personnes à mobilité réduite. L’accès à une maison sur pilotis est restreint et plutôt difficile. Ce n’est donc pas un projet de construction idéale pour la préparation de vos vieux jours.

  • Une isolation qui laisse souvent à désirer

En outre, quand bien même il vous serait possible d’optimiser le confort de la maison par des techniques de chauffage et d’isolation moderne, ce genre de maison a un peu de mal à garder la température.

En effet, le vide au rez-de-chaussée ne permet pas une isolation optimale et facile. Et ce sera d’autant plus le cas si vous avez construit votre maison sur pilotis sur la mer. La température peut être difficile à supporter en hiver.

Pour compenser cet inconvénient, vous aurez tendance à opter pour des systèmes de chauffage plus spécifique comme le plancher chauffant. Et dans ce cas, vous allez engager énormément de dépense dans l’aménagement des différentes pièces de la maison.

  • Un projet de construction plus lent

Si la construction en elle-même d’une maison sur pilotis prend moins de temps que celle d’une maison traditionnelle, les préparations à la réalisation de ce genre de projet prennent plus de temps.

En effet, il faudra procéder à une étude du sol avant de commencer la construction proprement dite. Il en va de la robustesse de la structure, mais également de la sécurité des habitants.

Les constructeurs préfèrent donc agir avec minutie pendant cette étape. Le but étant aussi de trouver le type de pilier idéal à utiliser pour minimiser les risques sismiques de la maison sur pilotis.

  • Des normes ultras strictes en France

En France notamment, les autorités sont extrêmement strictes quant au respect des normes de construction pour une maison sur pilotis. C’est par ailleurs un projet impossible dans certaines régions de l’hexagone. Tout dépend aussi du PLU de votre région.

Convaincu ? Vous souhaitez vous lancer dans ce genre de projet ? Voici quelques bons conseils à savoir afin de réussir la construction de votre maison sur pilotis.

  • Bien choisir votre terrain avant de commencer

Quand bien même la maison sur pilotis pourrait s’établir sur n’importe quel type de sol, vous devez en amont bien choisir votre terrain avant de commencer. Il en va de la modicité et de la rapidité de la réalisation des travaux.

Contrairement aux idées reçues, ce genre de construction ne se fait plus uniquement en bord de mer. Et d’ailleurs, en France, acheter un terrain sur le littoral est quasiment impossible.

Les autorités ont du mal à vous céder les espaces publics. Mais des constructions en milieu urbain ou dans la forêt sont possibles. Dans tous les cas, vous n’aurez pas besoin de vous lancer dans des travaux de terrassement.

Par ailleurs, sachez qu’en France, il est certaines zones où la création d’une maison sur pilotis est interdite. Pour éviter l’embarras et les malentendus, on vous conseille en amont de vous renseigner sur les règlementations en vigueur.

  • Tout sur le PLU de votre région

Comme pour tout projet de construction, celle-ci doit obéir au plan d’urbanisme de votre région. Vous pouvez vous en inspirer pour le choix notamment des différents matériaux à utiliser, de la taille de la construction à faire, de son style général, etc.

Il est à noter que le PLU change en France d’une région à une autre. Il vaudrait mieux vous informer directement auprès de la mairie et des autorités compétentes pour être sûr de respecter les normes en vigueur dans votre zone.

  • Une hauteur maximale de pilotis à respecter

Les normes et règlementations précisent la hauteur maximale à respecter pour la construction d’une maison sur pilotis. Cette hauteur des piliers peut en effet influer sur la surface habitable possible dans votre nouvelle résidence.

Pour une maison de moins de 40 m2 par exemple, vous pouvez opter pour une hauteur de 12 m maximum.

En l’absence d’un PLU dans votre région, 12 m est la hauteur maximale des piliers à avoir pour toute construction de moins de 20 m2 en zone constructible et hors zone patrimoniale ou protégée.

Pour toute construction au-delà de 40 m2, vous allez devoir opter pour une hauteur plus grande, proportionnelle toujours à la surface habitable de votre maison. Les architectes peuvent vous aider en ce sens

  • Une demande de permis de construire est obligatoire

Pour toute construction de plus de 40 m2 de maison sur pilotis, vous aurez besoin d’un permis de construire. Ce genre d’autorisation est requise pour tous travaux de plus de 20 m2 en l’absence d’un PLU qui normalise la construction.

Les demandes et les démarches pour un permis de construire ne changent pas. Vous devez adresser une demande à la mairie, accompagnée des plans de la maison et de divers autres documents.

  • Quel prix pour ce type de projet ?

Comme susmentionnée, la construction d’une maison sur pilotis à l’avantage d’être plus modique que les projets de construction classique. Mais le devis varie en fonction de différentes caractéristiques de la maison.

En moyenne, il vous faudra dans les 800 à 1 000 euros par m2 pour réussir ce genre de projet de construction.

Afin d’impacter davantage sur le devis de votre projet, on vous conseille de choisir à bon escient les artisans qui vont vous accompagner dans la réalisation du projet.

Les promoteurs immobiliers qui prennent tout le projet de A à Z sont à éviter. Ils prennent généralement des majorations.

Mais comment assurer alors la réussite de votre construction, si tels sont les normes et les règlementations à savoir ?

Voici quelques idées sur les caractéristiques d’une maison sur pilotis et les meilleures alternatives pour assurer la qualité de la construction et la réussite de votre projet d’investissement.

  • Faire appel à une entreprise de construction spécialisée

Définitivement, c’est le genre de projet que vous ne pouvez pas gérer seul. Il faut faire une étude de terrain. Il faut choisir les piliers ; respecter les normes en vigueur ; réaliser l’implantation des piloris afin de garantir la stabilité et la robustesse de la structure ; puis se lancer dans la construction de la maison proprement dite.

Aussi, pour bien gérer votre projet de construction, on vous conseille les prestations d’une entreprise de construction spécialisée dans une maison sur pilotis.

Les devis varient d’un prestataire à un autre. Il faudra donc toujours prendre le temps de comparer les offres avant de choisir votre artisan afin de mieux gérer votre budget de construction immobilière.

  • Pilotis en bois

Le pilotis en bois est notamment conseillé pour les sols meubles et les constructions sur l’eau. Le bois est un indémodable de la construction et aménagement immobilier.

C’est une technique ici pour réduire aussi le délai de construction de la maison sur pilotis. En effet, avec un pilotis en bois, vous pouvez limiter la profondeur des trous qui vont venir accueillir les piliers de votre maison.

Mais attention, il ne s’agit pas ici de choisir n’importe quel type de bois. Il faudra un matériau parfaitement et spécifiquement traité pour résister à l’humidité et pour être en contact permanent avec la terre.

  • Pilotis en acier

Plus robuste que le bois, l’acier présente surtout des avantages pratiques. Il ne nécessite que peu d’entretien. C’est le genre de piloris qui s’adapte à tous les types de sol, sans nécessiter un creusement compliquer.

Le pilori en acier peut être planté par enfoncement. Dans les faits, il n’y a pas de grande différence entre la construction d’une maison sur pilotis en acier et la maison sur pilotis en bois. La démarche est facile et ne prend qu’un minimum de temps, en plus de ne coûter pas cher.

  • Pilotis en béton

Mais depuis peu, le pilotis en béton est beaucoup plus prisé pour la construction de maison sur pilotis. C’est non seulement robuste, mais c’est également plus moderne.

C’est notamment une alternative intéressante pour les terrains en pente. Pour ce genre de construction, il faudra respecter les normes de coffrage, de ferraillage et de coulage du béton.

Ce qui peut augmenter la latence de réalisation de la construction. Bien évidemment, la stratégie de la construction par enfoncement ne marche plus. Il faudra créer des trous afin de mettre en place les piliers de votre maison sur pilotis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s