Immobilier : qu’est-cequ’une toiture en shingle ?

Pour la rénovation de votre toiture ou la finition de vos travaux de construction, on vous conseille la toiture en shingle. Cela pour éviter les futurs désagréments possibles, pour assurer l’esthétisme de votre maison, mais aussi pour ne pas avoir à payer trop cher la mise en étanchéité hors eau et hors air de votre résidence.

Très tendance, cette technique de pose est non seulement conseillée, mais peut aussi être réalisée par les couvreurs professionnels disponibles en ligne.

 Mais attention, réussir la pose d’une couverture maison de ce genre nécessite que vous preniez en compte quelques détails et réglementations. Retour sur les bons à savoir sur la toiture en shingle.

Qu’est-ce que la toiture en shingle ?

Pour commencer, il faudrait revoir la définition de ce genre de toiture. Bien que ce soit une pose très prisée de nos jours sur le marché, le terme « shingle » reste un terme technique que la plupart des simples particuliers ont du mal à reconnaître.

  • Qu’est-ce que le shingle ?

Incontournable de nos jours dans le domaine de la construction et de la rénovation immobilière, le shingle est une autre alternative pour la couverture de la maison.

C’est un produit qui se présente sous forme de tuile et qui est fait de feuille de feutre d’asphalte ou de bitume et de fibres de verre.

Rigide et robuste, il est idéal non seulement pour assurer l’étanchéité de votre maison, mais également pour en garantir l’esthétisme. Il se pose aussi facilement sur n’importe quelle toiture avec une pente de 20 %.

Prisé aussi pour sa légèreté, c’est un revêtement pratique et facile à utiliser pour finir à bon escient vos travaux de mise en étanchéité hors eau et hors air de la maison.

Il est assez résistant pour vous durer une vingtaine d’années si vous en prenez soin. Il est esthétique, mais aussi, et surtout modique. Pour la couverture de votre maison, c’est une alternative idéale.

  • Un peu d’histoire

Pour la petite histoire, le shingle nous vient des États-Unis. C’est un matériau qui date des années 1903 et qui a été découvert pour la première fois par M.Reynolds.

Au départ, il s’agissait simplement de couches de feutres avec du goudron de houille. Il faudra attendre les années 1960 et 1970 pour voir le feutre de chiffon être troqué par un feutre cellulosique avec de la fibre de verre.

Après la révolution du bardeau en général, qui comptait à partir des années 1970 deux ou trois couches, le domaine du revêtement de toiture a également évolué. C’est la naissance du shingle comme on le connaît actuellement.

Il faudra attendre bien des années plus tard pour que le shingle arrive en Europe et notamment en France. Et depuis plusieurs générations de constructeurs immobiliers et d’artisans, il est très populaire en France pour la mise en étanchéité hors eau et hors air de votre maison.

Aujourd’hui, plusieurs marques, formes et couleurs de shingle sont proposées sur les plateformes dédiées et en rayon des magasins spécialisés dans l’aménagement d’extérieur.

De quoi s’adapter à toutes les envies, à tous les styles et vous aider à peaufiner l’architecture et le rendu final de votre maison.

Outre le style d’ailleurs, ce type de couverture toit présente des avantages incontestables : durabilité, capacité à résister au feu, modicité, facilité de pose, etc.

  • Les différents modèles possibles

Afin de vous permettre notamment de personnaliser au mieux la couverture de votre maison, le shingle peut se décliner en différentes sortes.

II y a notamment les coupes rectangulaires pour un maximum de modernité sur votre toit. Il y a également les coupes avec des bouts arrondis pour un style un peu plus classique.

Tout est une affaire de goût. Physiquement et de loin, le shingle peut ressembler à l’ardoise. Ce qui vous garantira un rendu moderne et esthétique après la pose.

En outre, les grandes marques proposent sur le marché différents coloris de shingle. On peu citer par exemple, le classique noir, mais aussi le rouge, le vert, le gris ou encore le jaune qui sont les plus usités.  Les performances, la durée de vie et le prix restent les mêmes.

  • Comment utiliser le shingle ?

À cause de sa durée de vie qui n’est que de 25 ans en moyenne, le shingle n’est pas souvent utilisé pour la couverture des maisons principales en France.

Néanmoins, il s’agit d’une excellente alternative pour les propriétés annexes comme le garage, les abris de jardins, les pools house et bien d’autres encore.

Aux États-Unis cependant, le shingle peut s’utiliser sur n’importe quel chantier. Les couvreurs professionnels pourront s’adapter à toutes les demandes, pour peu qu’elles respectent les PLU de votre région.

  • Les autres alternatives au shingle ?

Pour ceux qui ne peuvent pas utiliser justement le shingle pour la couverture de leur maison ou de n’importe quelle autre partie de la maison, il est toujours possible de se rabattre sur d’autres alternatives.

On peut citer par exemple la terre cuite, l’ardoise qui possède le même style, les tuiles métalliques, le bois, voire le chaume et bien d’autres encore.

Tout dépend de différentes caractéristiques de votre maison, de vos goûts et de votre budget disponible. Il convient toutefois de noter que vous ne trouverez pas moins cher que cinglé sur le marché.

Les avantages du shingle : quels sont-ils ?

Particulièrement prisé autant par le professionnel que par les particuliers, le shingle est devenu la dernière tendance en matière d’aménagement d’extérieur. Il faut dire qu’il présente énormément d’avantages.

  • L’esthétisme : le shingle ou comment personnaliser votre aménagement d’extérieur

Imitant presque à la perfection l’ardoise, vue de l’extérieur, le shingle est d’un esthétisme sans concession. Disponible en différents styles de taillage et en plusieurs coloris, c’est un accessoire idéal afin de personnaliser votre aménagement d’extérieur.

Sans compter, que le shingle est chic et tendance, mais surtout moderne et s’adapte parfaitement à n’importe quel style architectural.

  • Facilité d’adaptation : idéale pour n’importe quel style de toiture

Outre les réglementations imposées par certains PLU en France, le shingle s’adapte à tous les types de toitures. Cette facilité d’utilisation lui a d’ailleurs valu la première place dans les meilleures alternatives pour la finition et la rénovation de votre couverture maison.

Il vous suffit d’une pente de 20 % pour que la pose soit une réussite. Les couvreurs peuvent réaliser une évaluation de votre charpente avant la mise en place afin d’estimer la viabilité ou non de votre projet et vous éviter de grosses dépenses pour rien.

  • Facilité de pose

La pose s’effectue en quelques minutes, et ce, peu importe la technique que vous aurez adoptée pour sa réalisation. Ce sera d’autant plus facile avec l’aide d’un professionnel. En ligne, vous avez l’embarras du choix et matière.

La durée des travaux peut varier en fonction de la surface à couvrir. Dans tous les cas, la pose d’une toiture en shingle prendra moins de temps que la pose des autres types d’accessoire de couverture maison.

  • Le shingle pour une couverture ignifuge de la maison

L’un des plus grands avantages du shingle est son côté ignifuge. En effet, par ses caractéristiques, le shingle possède une forte capacité de résistance aux feux. De quoi optimiser la sécurité de votre maison.

  • Un bon rapport qualité-prix au m2

Enfin, ce genre de couverture vous propose un excellent rapport qualité-prix au m2. La pose ne vous coûte que quelques dizaines d’euros maximum le m2. Ce qui revient en définitive moins cher que la majorité des accessoires disponibles sur le marché.

Les quelques revers de la médaille

Cependant avant d’utiliser le shingle, vous devez aussi vous préparer à quelques inconvénients.

  • Une durée de vie qui laisse souvent à désirer

En premier lieu, c’est l’un des accessoires de couverture maison les moins résistants. Si en règle générale, les revêtements durent une cinquantaine d’années, voire davantage, le shingle ne vous dure que 25 ans en moyenne. Mais sa durée de vie dépend aussi de votre entretien et de votre minutie.

Si vous optez pour une toiture en shingle, il faudra vous préparer à quelques travaux de rénovation en cours de route. Il en va notamment ainsi du confort de votre foyer.

  • Une isolation minime

Par ailleurs, si les autres couvertures de maison ont un minimum de capacité isolante, de manière à assurer le confort dans la maison, ce n’est pas le cas du shingle.

En effet, ce matériau à une performance minime dans la rétention de la chaleur et ne vous sera d’aucune utilité pour limiter la déperdition de chaleur.

En optant pour une toiture en shingle, vous votez pour des travaux d’isolation en plus sur votre toiture qui peut coûter plus ou moins cher selon le cas.

Il faudra faire intervenir un chauffagiste expert pour faire une évaluation de votre situation et vous proposer différentes solutions efficaces, esthétiques et pas chères pour remédier à cette situation.

  • Des qualités souvent médiocres

En outre, si vous ne savez pas choisir votre shingle, vous vous retrouvez avec des produits de qualité souvent médiocre.

Certains accessoires peuvent s’affiner face aux basses températures et s’onduler en cas de coup de chaleur. C’est le cas notamment si le produit n’est pas bien tendu et qu’il n’a pas été bien traité au préalable.

Pour vous accompagner dans la recherche de vos shingles, faites appel à un couvreur professionnel et ayant de l’expérience dans l’utilisation de ce genre de matériaux.

Il vous aidera à faire le tri entre les différents produits, soi-disant de marque, proposés sur le marché.

Les différentes techniques de pose d’une toiture en shingle

Malgré tout, vous restez convaincu que le shingle est la meilleure solution pour peaufiner votre maison ? Grand bien vous fasse ! Il reste à connaître la technique de pose idéale et les différentes réglementations à connaître pour réussir vos travaux.

  • La pose clouée pour une meilleure pérennité

La pose clouée ou, comme les professionnels le disent souvent, « pose à l’américaine » est la plus usitée. C’est une technique qui est populaire notamment pour sa pérennité.

En outre, elle ne prend pas beaucoup de temps. C’est d’autant plus le cas si vous vous munissez des pistolets à clous disponibles sur le marché.

À poser sur des panneaux de bois agglomérés avec une couverture en tissu de feutre pour l’étanchéité, cette pose de la toiture en shingle n’est pas à la portée de n’importe quel amateur en bâtiment. Le recours à un professionnel est de mise.

  • La pose pas crochets pour un peu plus de facilité

Pour un peu plus de facilité, vous avez également la pose par crochets ou « la pose à la française ». Cette technique consiste essentiellement à fixer vos accessoires de couvertures sur des crochets.

Avec cette technique, il vous sera possible d’optimiser les capacités isolantes de votre toiture.

En effet, avant la pose du shingle lui-même, vous devez utiliser des laines ou autres accessoires isolants comme base. Ce qui peut cependant influer sur la rapidité de pose du shingle.

  • Quelques préparations à faire avant la pose de la toiture en shingle

En outre, la pose d’une toiture en shingle ne se fait pas au hasard. Il y a notamment quelques préparations à faire afin de garantir l’efficacité, l’étanchéité et la qualité de votre couverture.

Par exemple, la pose de ce genre de couverture nécessite souvent l’utilisation d’un support en bois rigide que vous devez préinstaller en amont.

Généralement, les couvreurs optent pour l’OBS pour la robustesse ou les voliges pour la facilité. Mais tout dépend aussi et surtout de votre budget disponible.

Il ne s’agit pas uniquement de poser le support. Vous devez également le traiter avec des produits fongicides et insecticides afin d’en garantir la robustesse et la pérennité.

Pour les non professionnels notamment, utiliser le système de marquage pour assurer la pose du shingle est possible. C’est pour garantir un esthétisme de pose optimale.

Vous pouvez pour ce faire utiliser le cordeau des bricoleurs. Pour cette technique de pose, le cordeau devra se faire 20 cm au-delà du bord du toit, dans le même sens que votre gouttière.

  • Comment poser réellement le shingle afin de garantir l’étanchéité de votre maison ?

 Mais qu’en est-il de la pose en elle-même ? Quels sont les bons à savoir pour la réussir ? Retour sur quelques détails sur la mise en place d’une toiture shingle.

Comme pour n’importe quelle couverture de maison, vous devez opter pour une pose de haut vers le bas. Cette technique permettra de garantir l’étanchéité de votre toit.

En outre, vous devez couvrir votre maison en procédant de gauche vers la droite. Ainsi, vous pouvez garantir une meilleure robustesse à vos accessoires.

C’est notamment plus compliqué à assurer si vous avez des couvertures avec des motifs sur le dessus. Il faudra faire en sorte d’avoir un rendu le plus naturel possible.

Bien évidemment, vous devez superposer les couches et les shingles. Ainsi, vous évitez toute infiltration dans votre maison. Dans certaines régions et dans certains cas, une double couche de shingle est même conseillée par les experts.

Et pour minimiser les risques face aux conditions climatiques difficiles, avant toute pose de shingle, on vous conseille de poser une bande de zincs sur les bords de votre toiture.

  • Rénover votre toiture avec le shingle

La rénovation de votre ancienne toiture avec le shingle est également possible. C’est d’ailleurs une démarche plutôt populaire pour sa facilité.

  • 1re étape : une tuile métallique

La pose de tuiles métalliques servira de base à la rénovation de votre toiture si vous souhaitez troquer votre ancienne couverture contre le shingle.

La tuile sera à fixer directement sur votre ancienne couverture maison. Ce qui vous fera économiser énormément de temps.

  • 2e étape : la ventilation de la maison

Ensuite, pour le confort et pour la qualité de l’air dans la maison, il faudra songer à la ventilation.

Généralement, pour cette technique de pose, la lame d’air ventilée suffira pour garantir l’esthétisme du toit tout en assurant une aise optimale dans la maison.

  • 3e étape : la pose proprement dite du shingle

Puis enfin, vous allez poser le shingle. Vous avez toujours le choix entre une pose clouée ou par crochet. Tout dépend de vos envies, des possibilités proposées par votre toiture, mais aussi de votre budget de rénovation.

  • Les travaux de finition à faire après la pose du shingle

Il ne suffit pas de poser simplement le shingle. Vous devez également vous lancer dans quelques travaux de finition afin d’assurer le confort de votre résidence. Le point.

  • L’isolation de la toiture

Comme susmentionné, l’un des plus grands inconvénients de la toiture en shingle est l’isolation de la toiture qui laisse à désirer.

Après la couverture de votre maison, vous devrez vous engager dans de nouveaux travaux pour l’aménagement de vos combles afin de limiter les déperditions en tout genre.

Selon les sondages, en effet, la toiture serait à l’origine de 30 % des déperditions de chaleur.

Selon que vous souhaitez aménager et utiliser les combles ou non, les chauffagistes peuvent vous proposer différentes techniques d’isolation de la maison : le soufflage ou les isolants plus discrets comme la laine de verre, etc. Les performances varient d’un accessoire à un autre.

  • Les produits anti-mousses

Afin d’éviter le nettoyage et l’entretien fréquent de votre toiture en shingle, nous vous conseillons aussi de peaufiner vos travaux avec des produits anti-mousse.

Les couvreurs peuvent vous conseiller et vous aider dans le choix et l’application de ce type d’accessoire.

  • Le prix de la pose d’une toiture en shingle

En moyenne, la pose d’une toiture en shingle reviendra entre 10 et 15 euros le m2, pose comprise.

Le devis varie en fonction des offres des couvreurs professionnels et selon la taille de votre toiture ainsi que les difficultés d’accès.

Pour autant, nous vous conseillons de bien comparer les offres des prestataires avant de vous lancer afin d’être sûr de profiter du meilleur rapport qualité-prix.  

  • Où trouver votre shingle ?

Dans tous les cas, pour trouver votre shingle, c’est simple. Vous avez le choix entre les magasins d’aménagement d’extérieur de travaux de rénovation de construction immobilière et les plateformes dédiées en ligne.

Si la première alternative est prisée pour sa sécurité et sa rapidité, la seconde présente l’avantage d’être pratique. Vous n’aurez pas à vous déplacer pour récupérer vos matériaux.

La réglementation à connaître pour la pose d’une toiture en shingle

Par ailleurs, l’utilisation du shingle, bien que très tendance, reste très règlementée en France. Ce n’est notamment pas une solution idéale pour tous les propriétaires.

  • Consulter le PLU de votre région

Il faudra toujours consulter le plan d’urbanisme de votre région avant de commencer des travaux d’envergure comme l’installation ou la rénovation de toiture.

En effet, dans certains quartiers et certaines régions, l’utilisation du shingle est impossible, car pourrait gâcher l’esthétisme général de la zone.

Si tel est le cas, vous allez devoir vous rabattre sur les autres alternatives au shingle disponibles sur le marché.

Le PLU est, pour rappel, disponible gratuitement auprès de la mairie de votre région.

  • Une évaluation de la pente de votre charpente en amont

Bien que le shingle s’adapte à tous les styles de toitures, il n’est possible qu’à une pente de 9 ° minimum.

Les couvreurs devront procéder à quelques vérifications avant la pose afin de vous confirmer la possibilité ou non d’utiliser ce genre d’accessoire pour vos travaux.

  • Pas de demande de permis de construire

La couverture de la maison fait partie des travaux de finition d’une construction immobilière. Aussi, leur tenue est couverte par le même permis de construire. Vous n’avez pas besoin de faire une nouvelle demande.

Dans le cadre d’une rénovation de votre couverture maison, il vous suffit d’informer le voisinage des désagréments possibles et de la durée des travaux. Vous n’avez pas besoin d’adresser une demande précise à la mairie de votre région avant d’entamer le chantier. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s