Avez-vous le droit de bénéficier d’une prime énergie dans une résidence secondaire ?

En plus des subventions et plans de financement, proposés par les autorités locales et le gouvernement, ceux qui entament des travaux de transition écologique peuvent aussi prétendre à des primes énergies.

C’est un remboursement sur l’ensemble des travaux que vous venez de réaliser. Et si la question de l’éligibilité d’une résidence principale ne se pose pas, qu’en est-il de la résidence secondaire ?

Qu’est-ce qu’une prime énergie ?

Pour commencer, il importe de revenir sur ce qu’est réellement une prime énergie. Il s’agit d’une aide financière proposée par les autorités en échange de quelques travaux à effectuer chez vous. Mais attention, ce n’est pas un plan de financement à proprement parler.

  • Un remboursement sous forme de chèque

La prime énergie est un remboursement sur les dépenses que vous avez engagées afin de réaliser les travaux de transition énergétique. Elle intervient donc après la finition de ces travaux et sous la condition de présenter un certificat d’économie d’énergie signé par un artisan RGE.

Ne vous attendez toutefois pas à un remboursement en liquide. Le remboursement se fera sous forme de chèque. Il sera bien évidemment signé au nom de celui qui en fait la demande. Ce peut être un propriétaire ou un locataire.

  • Une participation plafonnée selon votre profil

Toutefois, on parle ici d’un remboursement partiel. Il importe de le souligner. Le chèque sera plafonné en fonction de votre profil. Il peut atteindre quelques milliers d’euros, et ce, selon les frais que vous avez engagés pour la réalisation desdits travaux. Comme justificatif, vous devez présenter la facture.

Il est également possible de combiner ce remboursement avec d’autres aides financières éligibles aux travaux écologiques que vous avez réalisés. Cela va vous permettre de réduire les dépenses que vous investiriez pour l’établissement de tous les chantiers.

Pour le calcul de votre prime énergie, tout sera pris en compte, cela va des frais d’intervention des artisans au prix des équipements nécessaires pour la réalisation des travaux.

  • Les travaux éligibles pour une prime énergie

Il convient toutefois de noter que tous les travaux de rénovation à faire dans votre maison ne vous ouvrent pas forcément droit à une prime énergie. Seuls les chantiers nécessaires pour une transition énergétique le sont.

On parle entre autres de :

  • Travaux d’isolation

Le plus connu des travaux de transition écologique reste la remise aux normes des isolations de la maison. On prend en compte notamment l’isolation des murs, des sols et même le remplacement des ouvertures de la maison.

Il y a des normes à respecter pour assurer le confort de votre résidence et pour vous assurer faire un maximum d’économie d’énergie chez vous.

Désormais, si l’on en croît la RT 2020, vous devez avoir un niveau de résistance égale à 5 m2.K/w minimum sur l’ensemble de la maison. Ce qui implique des choix pertinents pour vos isolants et vos équipements.

  • Remplacement de chauffage

Le remplacement de votre système de chauffe pour un appareil beaucoup plus écologique est également éligible à une demande de prime énergie. En la matière, vous avez le choix entre chauffage au bois, électrique, PAC, etc.

Tout dépend de la configuration de votre maison et de vos besoins en chauffage. Les artisans font en amont une évaluation de votre situation avant de vous proposer une solution sur mesure, non seulement adaptée à votre demande, mais également à votre budget.

  • Installation d’un système de ventilation

L’installation d’un système de ventilation VMC chez vous sera également éligible à une demande de prime énergie. C’est important pour apporter de la fraîcheur et pour renouveler l’air intérieur de la maison. Ce qui participe d’ailleurs à un chauffage optimal et à moindre coût.

  • Installation d’un chauffe-eau solaire

Enfin, il y a l’installation d’un chauffe-eau solaire. Cet équipement peut désormais atteindre les 600 litres pour les gros consommateurs. C’est une capacité nécessaire pour les habitations qui accueillent jusqu’à 6 personnes. Le choix de votre appareil variera donc selon la taille de votre maison et vos consommations.

Les conditions d’éligibilité à une prime énergie

Il y a des conditions à respecter pour profiter d’une prime énergie. D’ailleurs, la procédure pour ce faire est pour le moins compliquée. Retour notamment sur les normes à respecter afin de profiter de ce type d’aide.

  • Présenter un certificat d’économie d’énergie

Pour prétendre à une prime énergie, vous devez en amont présenter un certificat d’économie d’énergie. C’est une attestation qui vous sera fournie gratuitement par les artisans après la réalisation de tous les travaux. Si ces derniers tardent à vous le livrer, vous devez insister.

  • Des conditions en rapport avec les caractéristiques de votre maison

Selon les normes, il faut également que la maison date d’au moins 2 ans pour prétendre à cette aide financière. Par contre, le législateur ne fait pas de différence entre une maison principale ou une résidence secondaire. Il n’y a pas non plus de limite de zonage.

  • Une aide disponible pour les propriétaires comme pour les locataires

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous pouvez demander une prime énergie en remboursement de vos dépenses. Les démarches restent les mêmes dans les deux cas.

  • Confiez les travaux à un artisan certifié RGE

Enfin, vous devez confier les travaux à un artisan certifié RGE obligatoirement. Seul ce dernier sera habilité à établir et à signer un certificat d’économie d’énergie.

Comment faire la demande de prime énergie ?

La prime énergie  est une aide dont les normes d’éligibilité sont moindres par rapport aux autres aides financières. Par ailleurs, elle peut être cumulable avec d’autres plans de financement et de remboursement. Pour profiter des nombreux avantages, encore faut-il se lancer dans des démarches pour le moins complexes.

  • S’inscrire sur le site de EDF

Il est nécessaire de réaliser les démarches avant même le début des travaux. Pour ce faire, vous devez simplement vous inscrire sur le site de EDF. Il vous suffit de remplir un formulaire en respectant les indications.

  • Créer votre dossier avant même la réalisation des travaux

Une fois avoir créé votre profil, vous allez remplir votre dossier de demande. Quelques justificatifs vous seront notamment demandés. Vous devez également faire une lettre d’engagement et une attestation sur l’honneur. Des modèles sont disponibles en ligne. Il vous faudra numériser votre signature pour les signer. C’est obligatoire.

  • Engager un artisan certifié RGE

Ce n’est qu’alors que vous allez engager votre artisan. Comme susmentionné, ce doit être un professionnel certifié RGE. C’est aussi un gage de qualité et de respect des normes écologiques en vigueur.

  • Obtenir le certificat d’économie d’énergie

Après la réalisation des travaux, vous devez demander le certificat d’économie d’énergie. Normalement c’est automatique, mais tout dépend de votre artisan. Dans tous les cas, vous aurez besoin de ce document pour parfaire votre demande de remboursement en ligne.

  • Faire la demande finale de prime énergie

Une fois que tous les justificatifs sont numérisés sur votre profil, il vous reste à valider votre demande finale et attendre le retour de EDF ou l’arrivée du chèque.

Vous l’aurez compris, l’ensemble des démarches peut se faire en ligne. Ce qui vous simplifiera et accélèrera la procédure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s