Quelle est la rentabilité d’un parking ?

Pendant quelques années, ce fut très tendance d’investir dans les parkings professionnels.

Et pour cause, ce genre de prestation était très demandé en France, et ce, pas uniquement à Paris ou dans les grandes agglomérations, mais aussi dans n’importe quelle région de France.

Le manque de place et la prolifération des demandes de crédit auto a fait que les services proposés par ce genre d’établissement étaient très demandés.

Et c’est d’ailleurs toujours le cas de nos jours. Mais avant de vous lancer dans ce genre d’investissement, quelques questions s’imposent, dont notamment : quelle est la véritable rentabilité d’un placement de ce type ?

Qu’est-ce qu’un parking ?

Pour commencer, il semble important de redéfinir ce qu’est réellement un parking.

Quelles sont les prestations proposées ? Quels sont les avantages qui attirent les clients ?

Retour sur les points à savoir concernant ce genre de service.

  • Une location de boxe de ou place de parking

Le parking professionnel est un service de location de box ou de place de parking. Sur place, les clients peuvent avoir le choix entre des parkings pour 2, 3 ou 4 roues.

Et la location peut durer quelques heures comme plusieurs semaines afin de garantir la sécurité des véhicules des particuliers pendant leur absence.

Très prisée également bien pendant les déplacements de court ou de longue haleine comme dans la vie de tous les jours, ce genre de prestation répond à une problématique importante de la vie de tous les jours : le manque de place de parking dans les grandes villes de France.

Ce qui explique notamment leur grande réussite actuellement. Bien plus qu’une simple location d’espace, il s’agit d’un véritable service pour la sécurité des véhicules avec des prestations comme surveillance H24, etc.

  • Les avantages d’un parking pour les simples particuliers

Pour les simples particuliers notamment, la disponibilité des prestations des parkings professionnels présente des avantages certains.

Plus besoin de chercher bien loin pour se garer et assurer par la même occasion la sécurité des voitures et des motos.

Les établissements sont disponibles 7J/7 et 24 h/24. Ce qui facilite l’accès à son véhicule, et ce, même en urgence.

Modernes et répondant aux besoins et à la tendance actuelle, les prestations des parkings professionnels sont désormais disponibles en ligne.

Les clients peuvent demander un devis en quelques clics, mais aussi réserver leur emplacement, le tout sans n’avoir rien à payer.

Dans un esprit d’assurer l’entière satisfaction des clients, les parkings proposent actuellement de régler la note seulement le jour de la récupération du véhicule.

Garant de la sécurité des biens qui leurs sont laissés, les parkings se proposent non seulement de surveiller les véhicules 24 h/24, et ce, aussi bien à l’aide des caméras HD que des services d’un vigile professionnel.

De quoi rassurer pendant les vacances et aider à profiter pleinement du cadre. 

  • Comment assurer la réussite de votre établissement ?

Afin de garantir la réussite de votre établissement, et donc celle de votre placement, vous devez réunir certains critères. Parmi les plus importants, il y a entre autres l’emplacement.

Les parkings qui fonctionnent sont ceux les plus faciles d’accès ou encore ceux qui se trouvent à proximité des aéroports.

Très usité dans la vie quotidienne, mais surtout pendant les vacances et les déplacements, les parkings se doivent en amont d’être pratique.

En outre, il faudra soigner les prestations de votre établissement. Il ne s’agit plus seulement de proposer des places de parking à louer, mais d’une véritable prestation de gardiennage de biens.

Vous devez en assurer la sécurité et mettre tout à disposition pour rassurer le client : caméra de surveillance, vigile, accès restreint et surveillé à l’établissement, etc.

Le principal fer de lance des parkings professionnel reste aujourd’hui la transparence et la modicité. Non seulement ils proposent leur devis en ligne, mais il vous propose aussi de ne régler la facture qu’à votre retour.

Et de nos jours, plus vous restez absent et louer la place, moins vous payerez pour la location de votre box. C’est valable aussi bien pour les places de parking ouvertes que fermées.

Par ailleurs, il y a les services annexes dans le but d’assurer le confort des clients : navette de transfert vers l’aéroport, récupération après atterrissage, réservation en ligne, etc.

  • Comment choisir votre parking ?

Pour assurer notamment la réussite de votre parking, vous devez choisir le bon immeuble à acheter.

Voici quelques détails que vous devez prendre en compte pour ce faire :

– Emplacement en centre-ville de préférence pour une facilité d’accès et à proximité de quelques prestataires de services indispensables comme les aéroports, gares, etc.

– Pour ce qui est de la taille, on vous conseille un parking de 3 m sur 5 m minimum. Mais tout dépend aussi de votre budget disponible

– Un parking fermé est toujours plus attractif que les box ouverts pour assurer la sécurité des véhicules

– Il faudra également penser à limiter l’accès à vos places de parking pour protéger les voitures ou moto de vos clients et les séduire davantage. Plus difficiles d’accès, les places de parking au sous-sol peuvent être louées plus cher. C’est un détail que vous ne devez pas minimiser.

– La qualité de l’immeuble à acheter et son bon entretien au fil des années ne devra pas être minimisée. De là dépendent le confort et la facilité d’exploitation du parking, et donc la rentabilité de votre investissement.

Les parkings : un investissement immobilier depuis quelques années

À la recherche d’un placement immobilier sûr, facile et original afin de diversifier votre patrimoine ? Les parkings sont depuis quelques années des placements tendances.

Voici notamment quelques chiffres qui le prouvent

  • Une bulle immobilière en pleines tensions depuis 2016

Depuis 2016 notamment, la bulle immobilière est de plus en plus tendue en France. Ceci est en partie dû à la chute du taux des crédits à la consommation.

En tous les cas, outre pour l’accession simple à la propriété et autre investissement dans la pierre, ceci a participé à l’augmentation de la valeur des parkings.

Selon les sondages, les prix sont en pleine tension depuis plusieurs années dans ce domaine, soit de 50 % en moyenne en Ile de France et partout dans l’hexagone.

Mais cette hausse n’a pas impacté pour si peu les demandes. En moyenne, pas moins de 10 000 ventes de parkings se réalisent chaque année en France, et ce, depuis 10 ans.

Ce genre de prestation attire de plus en plus les particuliers, et reste donc un investissement idéal et sûr.

C’est d’autant plus le cas que le nombre de véhicules écoulé en France chaque année augmente que les autorités n’ont pas encore trouvé la solution idéale afin de pallier le manque d’espace dans les rues.

  • Des charges attractives

Par rapport à l’accession simple à la propriété, les parkings coûtent moins cher en charges.

Selon les analyses, vous ne devez dépenser que 15 euros par mois en moyenne pour l’entretien d’une place de parking.

Ce qui peut impacter justement sur le niveau de rentabilité de votre investissement qui se négocie entre 5,8 et 12 % en fonction de l’emplacement dudit bien.

  • Une rentabilité en pleine expansion

Plus que tendance actuellement, les places de parking proposent une rentabilité en pleine expansion. En fonction notamment de la qualité des prestations que vous allez proposer, vous pourriez tirer un maximum de ce genre d’investissement.

Le prix de la location d’un emplacement dépend de la zone d’implantation du parking et des prestations proposées.

À Paris par exemple, le loyer peut aller de 100 à 250 euros par mois pour les parkings de luxe et dans le reste de la France entre 50 et 130 euros en moyenne.

Les avantages d’acheter un parking

Acheter un parking peut être une bonne idée, non seulement pour diversifier votre patrimoine, mais également pour vous assurer un complément de revenu.

Retour notamment sur les avantages d’un tel placement.

  • La mise en location est bien plus simple

Contrairement à la location d’un appartement ou d’une maison, celle d’un parking est plus simple.

Vous devez ici vous fier aux normes et règlements imposés par le Code civil et non plus par le Code de l’habitation. Ce qui donne des conditions de mise en location beaucoup moins complexe.

Par exemple, ici, vous n’avez pas besoin de rédiger un contrat de bail et de respecter les mentions obligatoires dans ce genre de document. Une demande de location orale fera amplement l’affaire.

Vous pouvez fixer la durée et les modalités de la prestation entre vous en fonction des besoins et des envies du locataire.

En outre, la résiliation du contrat se fait simplement, et peut être faite unilatéralement par l’une des parties.

Par ailleurs, vous n’aurez pas à vous familiariser avec les nouvelles normes de plafonnement du loyer. Le prix de la location de votre emplacement sera fixé librement par les propriétaires.  

  • Une possible réduction de vos participations sociales

Les investissements dans les parkings sont également attractifs dans la mesure où ce peuvent être des placements éligibles pour les abattements fiscaux en tout genre.

Tout dépend aussi du niveau de rentabilité de votre bien. Pour tout investissement dont les revenus locatifs ne dépasse pas les 15 000 euros peuvent profiter de 30 % de réduction sur l’impôt foncier.

En outre, la taxe d’habitation peut être annulée en fonction de l’emplacement du bien. Si ce dernier est à moins de 1 km de votre maison, aucun supplément sur la taxe que vous payez déjà ne vous sera demandé.

  • Entretien minimum

Enfin, les parkings sont attractifs à cause de leur entretien minimum. Vous n’avez ici que des petits travaux à faire afin de rendre vos emplacements plus attractifs.

Il n’y aura aucuns travaux à faire pour le confort, le chauffage, etc. De quoi réduire davantage les charges de l’exploitation de votre immeuble.  

Les inconvénients d’investir dans un parking

Néanmoins, comme pour tout type d’investissement, le parking présente tout de même quelques inconvénients auxquels vous devez vous préparer. Le point.

  • L’achat peut prendre quelques mois

Par exemple, la durée de la transaction peut prendre quelques mois. En effet, en France, l’achat d’un bien immeuble, quel qu’il soit peut prendre dans les 3 à 6 mois en fonction des régions et des prestataires auxquels vous avez fait appel.

Il y a encore quelques diagnostics à faire afin de garantir la qualité et la robustesse du bien.   

  • Les frais de notaires sont assez importants

En outre, dans le cadre de l’achat d’un parking, les frais de notaires peuvent être assez importants, plus en tous les cas que ceux d’une accession simple à la propriété.

C’est dû notamment à une méthode de calcul spécifique qui prend en compte le niveau de rentabilité de votre bien.

En moyenne, les frais de notaires pour ce type d’acquisition se négocient à 20 %. Ils seront notamment à la charge de l’acheteur.

  • La réussite de votre placement n’est pas assurée

Enfin, la réussite de votre placement n’a rien de sûr. Malgré une estimation, approximative de la rentabilité du parking, rien n’est jamais sûr.

Tout dépend de votre manière de gérer votre établissement : des différentes prestations proposées, de l’emplacement, de la qualité de l’accompagnement, des plans marketing, etc.

Les parkings, un placement efficace et tendance : info ou intox ?

Depuis quelques années, les parkings tiennent le devant de la scène dans la liste des meilleurs placements immobiliers à faire. Et ce n’est pas une intox.

Il suffit pour le confirmer de calculer le niveau de rentabilité moyenne de ce genre d’investissement.

  • Qu’est- ce que le niveau de rentabilité ?

Dit simplement, le niveau de rentabilité d’un parking est le rendement que vous pouvez espérer lors de l’exploitation ou la mise en location du lot. Il varie d’un établissement à un autre.

Ce qui vous permet de non seulement choisir le bon placement, mais aussi de garantir la réussite de votre investissement.

Exprimer en pourcentage, c’est généralement une information que les courtiers immobiliers ne manquent pas d’utiliser. Et pour cause, cela fait partie de leur argument de vente afin de vanter la qualité de tel ou tel immeuble.

Mais attention, contrairement aux idées reçues, le calcul du niveau de rentabilité d’un parking ne se fait pas aux petits bonheurs la chance.

Il faut prendre en compte de plusieurs détails pour être sûr de fixer le bon loyer pour chaque place de parking. Il existe même des formules spécifiques pour le faire.

  • Pourquoi calculer la rentabilité ?

Il importe notamment de calculer la rentabilité d’un parking avant de vous lancer dans quelques transactions que ce soient, et pour cause c’est la base de la réussite de votre placement.

Il s’agit des rendements moyens que peuvent vous proposer un établissement ou un autre en fonction de différents détails et plusieurs informations sur ledit bien.

Ce calcul est la base pour estimer la qualité ou non d’un investissement à un autre.

Dit autrement, ce sera le gage de votre sécurité financière à venir et vous permettra de choisir le meilleur placement en fonction de la tendance du marché.

En fonction du taux de rentabilité, il peut être plus propice de se lancer dans un autre investissement que le parking pour assurer un revenu optimal au ménage.

  • La formule de base pour faire votre calcul

Pour faire simple, le calcul de la rentabilité d’un parking se base sur les loyers annuels et le coût initial de l’investissement.

Plus précisément, vous devez prendre le prix du loyer par mois et le multiplier par 12, soit le nombre de mois par année.

Vous devez ensuite déduire les charges d’entretien du bien par mois qui auront également été multipliés par 12 ainsi que les taxes foncières qui s’appliquent sur votre lot.

Il suffira ensuite de diviser le coût initial de votre investissement par le résultat que vous aurez obtenu.

Par là, on entend non seulement le prix du m2, mais aussi la commission des courtiers immobiliers, les frais de notaires, etc …

Enfin, vous devez simplement multiplier le résultat par 100 pour avoir un résultat en pourcentage.

  • Se fier aux avis des courtiers immobiliers, à quelques détails près

Généralement, ce genre d’information vous sera donné par les courtiers immobiliers lors de la visite de l’immeuble. C’est en effet le genre d’information qui peut impacter sur le prix de vente de l’établissement.

Les experts mettent un point d’honneur à justement vous proposer des chiffres objectif et sûr. Mais il faudra tout de même faire attention, il ne s’agira pas du niveau de rentabilité net du parking.

Ils ne prennent pas en compte les charges d’entretien de l’établissement dans leur calcul. C’est pourquoi une vérification s’impose avant de vous lancer dans quelques transactions que ce soient.

  • Calculer plutôt le rendement net de votre investissement pour faire votre choix

Plusieurs informations sont notamment nécessaires afin de vous permettre de calculer le niveau de rendement net d’un parking.

Entre autres, vous devez prendre en compte le prix de l’immeuble, mais aussi de la commission de l’agence de courtage immobilier ainsi que les frais de notaire.

Il faut également prendre en compte de charges générées par l’exploitation et l’entretien du bien qui dépend de l’année de construction de l’immeuble, son emplacement, etc …

Sachez également que la rentabilité nette d’un parking peut dépendre du fait qu’il s’agisse ou non d’un immeuble en copropriété. Et si tel est le cas, vous devez aussi prendre en compte les charges et les règlements de la copropriété.

Tous les renseignements dont vous avez besoin afin de calculer le niveau de rentabilité de votre parking devraient normalement être disponibles en ligne ou auprès des agences immobilières.

Mais pour être sûr, vous pouvez aussi mener l’enquête et poser directement la question aux gardiens de l’immeuble ou aux anciens propriétaires.

  • Il est possible d’augmenter le niveau de rentabilité de votre établissement

Il est bien évidemment possible d’augmenter le niveau de rentabilité de votre parking.

La valeur locative d’un tel établissement dépend non seulement de la qualité des installations et des prestations proposées, mais également de l’entretien des lieux.

Avant de proposer votre bien en location, quelques travaux de rénovation doivent être réalisé : peinture, sécurité, facilité d’accès, etc.

Vous augmentez également les chances de réussite de votre placement si vous modernisez les prestations : digitalisation, des formules de location variées, etc …

Un accompagnement personnalisé tend toujours à séduire davantage les clients.

Mais vous aurez plus de chance de garantir la réussite du placement en choisissant à bon escient le bon emplacement et le bon produit à acheter. En ligne, et sur le marché, vous avez l’embarras du choix.

Vous devez comparer les biens en fonction de leur état, de leur prix, mais aussi de la surface disponible et des charges d’aménagement nécessaire pour mettre sur rail votre projet d’activité.

Les conseils et l’accompagnement d’un courtier immobilier ne seraient pas une mauvaise idée.

Fin connaisseur du marché, il saura aussi vous conseiller sur l’immeuble qui proposera le meilleur niveau de rentabilité moyenne.

  • Une meilleure rentabilité, sous certaines conditions

Mais attention, pour éviter tout malentendu, ce ne sont que des estimations qui se basent notamment sur le fait que vous louer la totalité de votre parking toute l’année.

Pour ce faire, et afin que les calculs ne soient pas faussés, vous devez notamment publier aussi rapidement que possible vos annonces immobilières en ligne.

En outre, il importe de souligner que le calcul en question se base directement sur les frais de Notaire moyen proposés par les sites spécialisés en la matière.

Les droits de mutation d’un tel établissement coûtent un peu plus cher que ceux de l’achat d’une maison simple ou d’un investissement locatif classique, comme susmentionné.

Ce droit augmente en fonction du nombre de lot que vous aurez décidé d’acheter.

En règle générale, vous allez payer moins de frais de notaire si vous achetez plusieurs emplacements en même temps, voire tout un immeuble pour en faire une location de parking professionnel. 

Et bien évidemment, comme pour tout autre investissement immobilier, le parking n’est réellement profitable que si vous conservez votre bien pendant plusieurs années.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s