Nos conseils pour l’achat d’un mobil-home dans un camping

Les campings sont devenus des modèles de vacances très renommés en France. C’est non seulement bon marché, mais également dépaysant.

A travers l’hexagone, ils sont nombreux à proposer des services de luxe aux familles qui ont un petit budget, mais qui souhaitent tout de même profiter d’un séjour agréable.

Mais quitte à passer vos vacances dans un camping chaque année, ne serait-il pas tant de considérer un investissement dans un mobil home ?

Vous vous évitez ainsi les centaines d’euros de location et vous contenterez de louer le terrain sur lequel sera posée votre résidence secondaire.

Mais attention, quand bien même on parlerait d’un mobil home, il ne s’agit pas d’acheter pour acheter. Dans la mesure où ceci deviendra votre résidence secondaire, faire le bon choix est nécessaire.

En outre, il faut savoir que le choix d’un véhicule de loisir comme celui-ci obéit à des règlements plus ou moins spécifiques.

Un mobil-home : kézako ?

Mais pour commencer, il faut connaitre la définition réelle et légale de ce qu’est un mobil home. Ceci permettra de faire le bon choix par la suite.

  • Un véhicule de loisir

Par définition, un mobil home est un véhicule de loisir. C’est un 4 roues pas comme les autres avec des espaces de détentes à l’intérieur. Voilà des années que le camping-car, de son autre nom, est disponible sur le marché et fait le bonheur des vacanciers.

Ce peut également être une bonne idée d’investir dès cette année si vous avez le budget pour ce faire.

  • Une résidence ne secondaire pas comme les autres

On peut qualifier le mobil home comme une résidence secondaire. Mais attention, il ne s’agit pas ici d’une construction en dure qui vous obligera au payement de certaines taxes et impôts.

Ce qui s’avèrera pratique. En outre, malgré qu’il s’agisse d’une résidence sur roues, vous ne pouvez pas l’installer n’importe où. Vous devez choisir et louer un terrain dans un camping agréé. Règlementation oblige.

  • Le prix moyen d’un mobil home de nos jours

Coûtant dans les 50 000 à 80 000 euros en moyenne, en fonction de la gamme de mobil home que vous aurez choisi et des équipements installés, ce genre de véhicule de loisir reste le plus accessible des résidences secondaires disponibles sur le marché.

À cela s’ajoute également l’absence des taxes et des impôts sur la propriété immobilière.

Mais attention, outre le prix d’achat effectif du mobil-home, vous devez aussi régler certaines charges qui seront citées plus bas.

  • Mobil-home que dit la loi ?

L’achat et l’utilisation d’un mobil home sont strictement règlementés. Ils tombent sous le joug du secret n° 2007-18 du 5 janvier 2007 et décret du 28 septembre 2007 qui définissent à la fois ce qu’est un mobil home et les modalités d’installations et d’exploitation de ce genre de véhicule.

Art. R. 111-33. − Sont regardés comme des résidences mobiles de loisirs les véhicules terrestres habitables qui sont destinés à une occupation temporaire ou saisonnière à usage de loisir, qui conservent des moyens de mobilité leur permettant d’être déplacés par traction, mais que le Code de la route interdit de faire circuler.

Les avantages de devenir propriétaire d’un camping-car

Acheter un camping-car peut présenter énormément d’avantages. Si bien que de nos jours, en France, ce genre de transaction est très répandu. Le point.

  • Une résidence secondaire à part entière

Le mobil home est une résidence secondaire à part entière. Selon la loi, vous ne devez l’occuper que quelques semaines par an et en fonction de vos besoins et non uniquement en été. Il faudra simplement s’informer sur les disponibilités de votre espace de loisir d’une saison à une autre.

À mi-chemin entre une voiture classique et une maison secondaire, le mobil home dispose de tous les équipements pour non seulement vous permettre de prendre la route confortablement, mais aussi pour bien vivre pendant les vacances.

L’espace intérieur de ces 4 roues est aménagé afin de vous faire profiter d’une couchette, d’une cuisine, d’une douche et de toilettes, mais aussi d’un espace de détente. Le tout sera confiné dans quelques m2.

Mais il s’agit d’une résidence secondaire à moindre coût. Avec un mobil-home, vous investissez dans les dizaines de milliers d’euros au lieu d’une centaine pour l’acquisition et les charges.

En outre, vous n’aurez pas à payer de taxe sur l’habitation, mais uniquement une taxe de séjour. Ce qui s’avèrera aussi pratique.

  • Une possibilité de rentabiliser votre mobil-home

En tant que propriétaire, vous avez la possibilité de rentabiliser votre investissement.

En effet, pour retrouver le capital que vous avez mis dans votre mobil home, et régler les mensualités de vos dettes plus simplement, vous pouvez relouer votre camping-car pendant quelque temps.

Vous n’avez pas besoin de vous déclarer comme loueur professionnel.

  • Une réduction du budget de vacances annuelles

Avec un mobil home qui vous appartient, vous influer également sur le budget de vacances annuelles de votre famille. Il vous reste la location de votre terrain qui se négociera à quelques dizaines, voire une centaine d’euros selon l’emplacement.

Les mobil-homes vous permettent de cuisiner comme à la maison et d’éviter donc les dépenses inutiles aux restaurants. Et vous profiterez tout de même d’un dépaysement réussi et confortable.

  • Une facilité d’organisation de vos séjours

En outre, avec un mobil-home installé à l’année dans un espace de loisir, vous vous facilitez l’organisation de vos prochaines vacances. Plus question de débattre de la destination ni des activités à faire.

Il suffit de trouver le moment idéal pour partir. Et au fil des années, vous nouerez des contacts dans votre espace de loisir et serez plus à l’aise.  

Comment choisir votre mobil-home ?

Comme susmentionné, choisir votre mobil-home n’est pas une démarche que vous devez prendre à la légère. Il en va non seulement du prix, mais également de la réussite de vos prochaines vacances en famille.

Voici notamment quelques détails que vous devez prendre en compte :

  • ­Le budget 

Vous pouvez vous fixer par avance un budget à ne pas dépasser pour faciliter justement le choix de votre mobil home. En moyenne, pour les produits hauts de gamme, vous allez devoir dépenser environ 50 000 euros pour un véhicule de loisir neuf, et un peu moins pour les occasions.

Attention, plusieurs types de prix peuvent être affichés par les revendeurs : le prix départ d’usine et le prix livré. Opter pour une livraison sur place peut s’avérer être pratique, mais aussi couteux.

Afin de négocier une meilleure offre, certains nouveaux propriétaires de camping-car optent donc pour un prix départ d’usine et se chargent personnellement de conduire leur véhicule vers son emplacement. Ce qui fera en plus une aventure en famille à partager.

Il convient toutefois de noter que selon la loi, un camping-car ne pourra être installer dans voter jardin, mais uniquement dans des espaces de loisirs ou des PRL.

  • Acheter neuf ou d’occasion ?

Vous pouvez décider d’acheter neuf ou d’occasion. Tout dépend de vos engagements, mais aussi de votre budget. Cependant, si vous songez à acheter d’occasion, sachez que vous ne devez pas choisir aux hasards votre véhicule.

Quelques vérifications supplémentaires sont nécessaires afin de vérifier l’état réel de votre mobil-home. Outre l’aspect extérieur de ce dernier, vous devez aussi vérifier l’état du moteur et des équipements tant techniques qu’électriques du 4 roues.

Si vous souhaitez profiter d’une garantie, les produits reconditionnés à neuf sont les meilleures options.

  • La taille de votre mobil-home

Selon les normes en vigueur, le choix de la taille de votre mobil home n’est pas entièrement qu’une question de goût et de confort.

Notamment, selon le code de l’urbanisme en France, le camping-car ne devra pas occuper plus de 30 % de l’espace disponible sur votre terrain à louer, voire 20 % s’il s’agit d’un PRL.

Les installations extérieures rattachées à votre camping-car doivent faire au total dans les 2m2 au sol et 1,50 m de hauteur maximum. La terrasse ne pas dépasser les 60 cm du sol.

  • La décoration et le style

Pour ce qui est de la décoration et du style, tout est une question de goût. Dans votre bon de commande, vous devez être le plus précis possible : couleur, tissus, aménagement, équipement, revêtement, etc.

Pour être sûr de faire le bon choix, vous pourriez prendre le temps de visiter certains modèles comme pour le choix d’une résidence secondaire à part entière.

Cette démarche est gratuite auprès des concessionnaires et des revendeurs agréés.

Les préparations à faire avant d’acheter votre mobil home

Afin de faciliter justement le choix de votre mobil home, il y a quelques étapes préliminaires à faire.

  • Trouver votre terrain d’installation

Pour commencer, vous devez trouver votre terrain. De ce point dépendra non seulement le style, mais aussi la taille de votre mobil home.

En effet, selon la loi en vigueur, un camping-car ne devra pas dépasser les 30 % du terrain disponible que vous allez louer, terrasse non comprise.

En outre, le choix du terrain d’installation de votre mobil home vous permettra aussi de vous préparer aux différentes charges imputées par la détention d’un véhicule de loisir de ce genre.

  • Connaître vos droits et obligations

En tant que futur propriétaire, vous aurez des droits et des obligations afférant à l’utilisation d’un mobil-home. Ces derniers peuvent varier d’une résidence à une autre et en fonction des régions.

Outre les règlements intérieurs des campings et espaces de loisirs en effet, vous devez aussi vous référer aux normes de PLU de votre zone d’installation pour éviter les conflits.

Avant de vous lancer dans quelques démarches que ce soient, vous informez sur ces derniers est de mise.

  • Les taxes et les charges d’un mobil-home

Acheter un mobil home est une dépense pour le moins importante. Outre le prix de l’accessoire en lui-même, vous devez vous préparer à quelques charges si vous pensez acheter un véhicule de loisir.

On compte bien évidemment dans le lot le prix de la location du terrain de vitre espace de loisir qui varie en fonction du m2 et de l’emplacement, etc …

En moyenne, le droit d’entrée dans un camping coûtera entre 1 000 et 7 000 euros.

À cela s’ajoute la taxe de séjour. Il faudra notamment vous informer si cette dernière est comprise dans le prix de la location ou sera en sus auprès de votre camping.

Il faudra également savoir si un surcoût pourra vous être demandé si quelques fois, des membres de la famille pensent à utiliser votre mobil-home.

Lors de l’installation de votre véhicule de loisir, il y a aussi des frais de calage et de raccordement qui sera demandé par les installateurs. Il en va du confort et de la fonctionnalité ainsi que de la modernité de votre mobil-home.

Durant cette démarche, les experts font notamment les branchements pour la canalisation et l’évacuation d’eau du camping-car, le câblage électrique, l’installation du gaz, etc.

Enfin, vous devez aussi vous affilier à une assurance. Les prestataires sont aujourd’hui à même de vous proposer un service spécifique pour les véhicules de loisir comme celui-ci avec des formules spéciales pour les caravaniers, les campings-caristes, etc.

  • Trouver un plan de financement

Acheter un mobil-home peut donc devenir une dépense pour le moins conséquente. Aussi, vous devez préparer un plan de financement viable pour votre projet d’investissement.

Le plus rapide et le plus prisé restent le crédit à la consommation. À souscrire pour en moyenne 15 ans, le crédit, généralement plafonné à 75 000 euros, vous permet de financer à la fois l’achat du véhicule et de régler les charges susmentionnées tout en échelonnant les prix.

Certains prestataires vous proposent également de faire une LOA pour votre véhicule de loisir.

Les offres varient entre quelques centaines d’euros par mois pour l’acquisition simple d’un mobil-home. Il reste ensuite à financer les autres charges de votre poche.

Où choisir son mobil-home ?

Maintenant que vous êtes en mesure de faire le bon choix, trouver le concessionnaire idéal ou le revendeur est nécessaire. La question étant : où acheter votre bien.

  • Les campings vous proposent des mobil-homes d’occasion ou neuf

Pour faire simple, les campings peuvent vous proposer des mobil-homes plus ou moins chic et confortable à moindre prix. En effet, ce genre de prestataire ne vous propose pas uniquement un terrain sur lequel vous pouvez vous installer.

Néanmoins, en règle générale, dans ces établissements, les mobil-homes proposés sont d’occasion. Ce qui peut être à la fois un avantage comme un inconvénient.

En effet, l’achat de véhicule de loisir de seconde main sera pour une somme plus modique et s’inscrit notamment dans la tendance du moment. Avec la politique du non-gaspillage, ce sera une manière pour vous de participer à la protection de l’environnement.

En outre, pour les collectionneurs notamment, acheter d’occasion sera un moyen d’accéder à des pièces vintages et rares, mais parfaitement entretenues. Les campings proposent des produits en très bon état qui vous durera des années.

Cependant, comme tout produit ayant déjà servi, ce genre de mobil-home peut nécessiter des travaux d’entretien assez complexe et minutieux. Et bien évidemment, il y a toujours cette appréhension que des personnes ont utilisé le camping-car avant soi.

  • Les concessionnaires vous proposent des accessoires neufs

Pour ceux qui ont un budget assez conséquent, il reste toujours la possibilité d’acheter votre mobil-home neuf. Les concessionnaires proposent différents modèles issus justement de la dernière ou de l’avant-dernière collection.

Les offres se déclinent en plusieurs sortes afin de s’adapter à toutes les envies et à tous les besoins. Vous aurez davantage d’opportunités et de choix.

Acheter neuf est un gage de sécurité. Vous aurez un bien en très bon état et profiterez de certaines garanties constructeurs. Pour vous accompagner dans votre choix de mobil-home, le concessionnaire peut même vous proposer de tester leur produit sur la route gratuitement.

La facilité de prise en main et une bonne tenue de route du camping-car est également un détail à prendre en considération lors du choix de votre véhicule.

  • Choisir en ligne sur les sites dédiés

Quelques plateformes dédiées peuvent aussi vous proposer en quelques clics différents modèles de mobil-home. Acheter en ligne s’avèrera plus pratique et plus facile.

Les annonces ont été peaufinées afin d’être aussi précis et aussi clair que possible afin de vous permettre de trouver facilement votre mobil-home et de faire le meilleur choix.

Néanmoins, vous devez faire avec des frais supplémentaires et devez faire preuve de patience si vous optez pour cette alternative. En effet, les sites vous factureront la livraison et celle-ci ne se fera qu’au bout de quelques jours.

Mais l’avantage est que vous pouvez demander à ce que le camping-car soit directement livré sur le terrain.

  • Un accompagnement de A à Z

Pour choisir votre prestataire de vente de mobil-home,  on vous conseille non seulement de comparer les prix, mais également les prestations.

Le meilleur revendeur ne sera pas uniquement celui qui propose un camping-car au meilleur tarif. Ce sera aussi celui qui saura assurer l’installation dans les normes de votre véhicule de loisir.

 La mise en place d’un mobil-home ne se fait pas aux petits bonheurs la chance. Il y a notamment la norme AFNOR EN S 56-410 afin d’assurer la sécurité et le bien-être des utilisateurs.

Dans cette norme est entre autres cité le fait que le véhicule devra garder en tout temps ses roues et sa barre de traction, les caractéristiques et les conditions de mise en place des équipements extérieurs du camping, la fixation des supports et autres éléments de ce dernier, etc.

Les camping-cars de luxe : une nouvelle tendance

Les concessionnaires et les grandes marques peuvent vous proposer notamment un camping-car de luxe.

C’est une nouvelle tendance qui peut proposer certains attraits. Néanmoins, ce n’est pas une option qui peut s’ouvrir à tout le monde.

  • Les caractéristiques d’un mobil-home de luxe

Issus de la dernière génération de mobil-home, les produits de luxe sont plus grands et plus modernes. À l’extérieur, ils prennent des hersages de bus, mais avec des installations plus ou moins confort à l’intérieur.

Prisé pour leur aménagement exceptionnel et leur fonctionnalité, mais aussi pour leur bonne tenue de route et leur performance sur le bitume, ces campings car sont les nouvelles tendances du moment.

Ils séduisent à la fois les camping-caristes que les caravaniers. Ce peut être le gage du confort et de la réussite de vos vacances en famille.

En outre des espaces de coucher, le mobil-home de luxe propose un coin détente avec un écran plat, un salon confort et fait avec des tissus agréables, voire un espace cocooning.

Vous disposerez également d’une cuisine moderne tout équipée et de salle de bain et de toilette plus grandes. Pour les longs séjours notamment, c’est le modèle de mobil-home conseillé.

  • Une question de prix

Mais attention, le prix de ce genre de mobil-home n’est pas donné. Il faut compter dans les 50 000 euros minimums pour les véhicules d’entrée de gamme.

Les grandes marques peuvent aller jusqu’à 80 000 euros en fonction des installations et des équipements à mettre en place dans le mobil-home.

  • Une question de taille : parlons de la législation en cours

En outre, vous devez savoir que les campings cars de ce genre ne peuvent pas s’installer n’importe où au regard de leur taille. Selon la législation en effet, le mobil-home ne doit occuper que 20 à 30 % de l’espace disponible sur le terrain.

Vous devez donc choisir votre emplacement en fonction de votre véhicule de loisir et non l’inverse pour être sûr de respecter la loi si vous comptez investir dans ce genre de mobil-home.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s