Comment changer d’assurance emprunteur

Le crédit à la consommation a énormément le vent en poupe en France. Et pour cause, depuis quelques années le taux de cette prestation bancaire a énormément chuté.

Aussi bien les crédits personnels que les prêts affectés se négocient en moyenne à 1% en fonction notamment du profil d’emprunteur.

Pour profiter de ce plan de financement efficace et modique, vous devez remplir certains critères afin de rassurer les banques et négocier de meilleurs taux.

Notamment, il importe de présenter d’excellentes garanties en plus de la demande de prêt et des justificatifs en tout genre. Outre la caution, l’hypothèque et le gage, l’assurance emprunteur est obligatoire.

Bien choisir cette assurance est la base de la réussite de votre demande, mais également de la modicité de votre crédit. Le point.

Quelques changements dans les conditions de souscription d’un prêt

Les conditions pour souscrire à un crédit à la consommation, et notamment pour ce qui est de l’assurance emprunteur ont été quelque peu modifiées depuis quelques années.

En effet, pour la couverture crédit notamment, il existe maintenant un plafond de délai d’application du contrat. Ce qui peut présenter quelques intérêts.

  • Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est une garantie obligatoire lors de la souscription à un crédit à la consommation.

Malgré la présence de caution, d’apports personnels et d’autres garanties, vous ne pouvez vous passer d’une assurance emprunteur si vous comptez réussir une demande de prêt.

Longtemps laissée uniquement aux banques et établissements de prêts, l’assurance emprunteur s’est depuis peu démocratisée et est désormais disponible aussi auprès des entreprises spécialisées.

Ce qui pousse certains à se demander s’il ne serait pas plus avantageux de souscrire à une offre auprès des experts, ne serait-ce que pour la qualité de l’accompagnement.

L’assurance emprunteur peut, en tous les cas, aussi bien impacter sur la réussite de votre demande de crédit, mais aussi sur la modicité de celui-ci.

En effet, elle impacte sur la qualité de votre profil et vous permet donc de négocier la meilleure offre auprès de la banque. D’où l’importance notamment de bien la choisir.

  • Le rôle d’une assurance emprunteur

Mais quel est réellement le rôle d’une assurance emprunteur ? C’est une garantie pour les banques et une couverture pour les emprunteurs.

Pour les établissements de prêts, les crédits sont des investissements. Ils vous prêtent une certaine somme d’argent sur laquelle ils prennent des intérêts. L’assurance est pour eux une garantie que vous allez régler votre dette quoiqu’il puisse arriver.

Pour les emprunteurs, l’assurance emprunteur est une couverture en cas d’insolvabilité soudaine ou de problèmes de liquidité.

Dans les deux cas, l’assurance emprunteur prendra en charge le respect des échéanciers en cas d’incapacité temporaire ou définitive de l’emprunteur.

À l’instar de tous les contrats d’assurance, l’assurance emprunteur précise les cas dans lesquels elle peut être utilisée. En fonction de la qualité de votre contrat, cette liste peut changer et impacter ainsi sur la réussite de votre demande de crédit.

Comme susmentionnée, l’assurance emprunteur est une garantie pour les banques. Elle peut donc non seulement impacter sur votre profil emprunteur, mais aussi sur le taux d’intérêt qui sera proposé.

En effet, si vous présentez d’excellentes garanties de remboursement, les établissements de crédit seront plus à même de vous proposer un taux bas, et vice versa.

Dit autrement, l’assurance emprunteur  peut impacter sur le TAEG de votre emprunt.

Imposée par la loi, l’assurance emprunteur est inéluctable dans une demande de crédit et ne peut être remplacée par d’autres garanties personnelles ou bien réelles. 

  • Choisir son assurance emprunteur auprès des banques : les avantages

Les banques sont notamment les spécialistes des assurances emprunteurs. Depuis toujours, c’est une des prestations qu’elles proposent. D’ailleurs, longtemps, elles ont eu le monopole en la matière.

Souscrire à une offre d’assurance emprunteur auprès de la banque peut avoir quelques avantages. C’est une manière comme une autre de faciliter les démarches de demande de crédit et d’accélérer le tout.

En effet, vous n’aurez pas besoin de comparer différentes prestations. Il suffit d’un seul formulaire en ligne pour à la fois avoir un crédit et la couverture qui va avec. Vous pourrez gérer facilement vos mensualités qui ne feront qu’un.

Les banques proposent bien évidemment un modèle type de couverture qui répond à leurs attentes. Ce qui augmente les chances de réussite de votre demande.

Les contrats d’assurance qu’elles proposent sont bien évidemment à la hauteur de leurs attentes. Ce qui peut booster votre profil et aider à négocier les taux et les coûts de votre contrat de crédit.

  • Choisir son assurance emprunteur auprès des entreprises d’assurance : c’est possible

Mais attention, les offres des banques peuvent parfois coûter assez cher. Si bien qu’étudier les différentes possibilités proposées par les assureurs professionnels n’est pas une mauvaise idée.

En mettant en concurrence les offres, vous serez plus susceptibles de profiter d’un meilleur rapport qualité-prix.

Les entreprises d’assurances peuvent vous proposer des contrats de garantie emprunteur de même qualité que ceux des banques. De quoi vous aider à mettre toutes les chances de votre côté pour réussir la demande, tout en profitant d’une couverture plus modique.

La possibilité d’avoir recours à une assurance en dehors de la banque est un privilège accordé par la nouvelle loi sur la consommation.

Elle vise notamment une meilleure protection des emprunteurs face aux abus de certaines banques qui avaient auparavant le monopole en matière de couverture crédit.

Assurance emprunteur : un contrat qui dure 12 mois renouvelable

Depuis 2005, avec la mise en application de la nouvelle loi sur la consommation, on assiste à énormément de changement quant à l’assurance emprunteur.

Entre autre, la modification qui a connu un front succès est la limitation de la durée d’application du contrat.

  • 12 mois renouvelables tacitement : ce que cela implique

Désormais, les contrats d’assurance crédit sont soumis à un plafond de délai de 12 mois renouvelables, c’est-à-dire que chaque année d’anniversaire du contrat, vous avez la possibilité de demander la résiliation de votre engagement.

Mais attention, cette rupture ne peut être engagée qu’à la demande de l’assuré. Vous devez adresser une lettre recommandée à votre assureur. Le cas échéant, le contrat d’assurance emprunteur sera renouvelé.

Les 1 an d’application du contrat d’assurance emprunteur s’appliquent de la date de souscription de ce dernier jusqu’au retour de celle-ci. Par exemple, un contrat signé le 1er janvier 2010 pourra être résilié le 1er janvier 2011.

De même, si vous avez signé l’assurance emprunteur le 12 mai 2019, elle ne sera résiliable que le 12 mai 2020.

  • Des modalités de résiliation plus simple

Les modalités de résiliation d’un contrat d’assurance emprunteur ont été modifiées et simplifiées. C’est une démarche à la portée de n’importe quel assuré.

Il suffit d’une demande de résiliation par lettre recommandée, dans le respect des délais de préavis légaux pour ce faire.

Il existe en ligne des lettres de résiliation types sur lesquelles vous pouvez vous inspirer. Il y a en effet quelques mentions obligatoires dans la lettre de résiliation que vous ne devez pas oublier : la date d’application du contrat et celle à laquelle la résiliation devra être effective, le numéro de dossier du contrat d’assurance et votre nom de souscripteur, ainsi que les différentes normes de résiliation imposées par le contrat d’assurance emprunteur si tel est le cas.

  • Pourquoi un plafond de délai ?

En tous les cas, ce plafond de délai d’application des contrats d’assurance vise surtout une meilleure protection des assurés.

En effet, grâce à cette technique, les autorités comptent encourager la concurrence entre les entreprises d’assurances et les banques, et ainsi les inciter à proposer des services plus modiques, mais toujours de garder une bonne qualité de service.

En outre, cette mesure a pour but de faciliter la gestion des contrats d’assurance et les modalités de résiliation de ces derniers.

En effet, cela permet de généraliser les normes de résiliation en une démarche annuelle et contractuelle que les assureurs et les banques ne peuvent refuser et qui n’entraînera pas de pénalisation. 

Les démarches pour résilier un contrat d’assurance emprunteur

Mais en tous les cas, vous devez respecter quelques démarches légales afin de résilier un contrat d’assurance emprunteur.

  • Une demande de résiliation par écrit

Le contrat d’assurance emprunteur se renouvelle tacitement. Afin d’éviter ce renouvellement, vous devez notamment adresser une demande de résiliation à votre assureur. Ce peut être la banque ou une entreprise d’assurances classique.

La demande de résiliation devra être envoyée via une lettre recommandée avec avis de réception pour éviter tout malentendu et mauvaise foi de la part des assurances.

Des mentions obligatoires sont à mettre dans cette dernière pour que la demande de rupture de contrat d’assurance emprunteur soit légale. Pour éviter les complications, inspirez-vous des modèles types disponibles en ligne.

  • Le respect des délais de préavis

En outre, comme tout contrat, la résiliation d’un contrat d’assurance emprunteur est soumise à un délai de préavis. Il s’agit de 3 mois avant la date d’anniversaire dudit contrat.

Vous devez informer l’assureur avant ce délai pour que la demande de résiliation soit effective. Le délai prend en compte les jours fériés et les week-ends quand bien même les sièges des entreprises d’assurances ne seraient pas ouverts.

Vous devez donc faire parvenir votre demande le jour ouvrable d’avant le début des 3 mois de préavis.

Le non-respect des délais de préavis peut entraîner la non-prise en compte de la demande de résiliation et le renouvellement tacite du contrat.

Il s’agit d’un droit des entreprises d’assurances afin qu’elles puissent se retourner et régler les derniers détails concernant votre contrat.

Mais la présence d’un délai de préavis n’implique pas que les assureurs peuvent vous refuser la demande de résiliation.

Selon la loi Hamon, aucun assureur ni entreprise d’assurances ne peut vous refuser la résiliation du contrat sauf en cas de non-respect d’une des normes inscrites dans ledit document.

  • Le respect des normes imposées dans le contrat

Dans certains cas, les entreprises d’assurances peuvent imposer des normes pour la demande de résiliation du contrat d’assurance crédit. Outre le délai de préavis, ce sont des conditions à respecter en cas de demande de résiliation du contrat.

Ces termes, légaux, changent d’un assureur à un autre, mais seront toujours précisés dans le contrat de prise en charge. Ce peut être dans les démarches à suivre, les mentions obligatoires de la demande, etc.

Avant de vous lancer dans quelques démarches que ce soient, vous devez en amont relire votre contrat de souscription afin d’éviter tout malentendu.

Si de telles précisions n’existent pas, les démarches pour la résiliation de votre contrat seront faciles.

Vous devez simplement suivre les recommandations de la loi Hamon, notamment pour ce qui est des délais de préavis et de la présentation de la lettre de résiliation.

  • Une rupture de contrat qui vous coûtera 0 euro

Enfin, sachez que la résiliation d’un contrat assurance emprunteur ne vous coûtera pas un centime.

Selon la nouvelle loi sur la consommation, les assureurs ne peuvent vous pénaliser pour ce genre de démarche à condition bien évidemment d’attendre la date d’anniversaire du contrat et de respecter entre temps toutes les normes imposées par le contrat de prise en charge : les mensualités, les échéanciers, etc …

Certes, pour rompre une assurance, vous pouvez simplement stopper les versements annuels, mais vous vous exposerez dans ce cas à de lourdes pénalités en cas de recouvrement, voire d’une plainte de la part des assurances et donc du paiement de certains dommages et intérêts.

Sans compter que les banques peuvent vous refuser la souscription à un nouveau contrat d’assurance emprunteur si vous choisissez cette démarche pour rompre vos engagements.

Changer d’assurance emprunteur : comment faire et pourquoi ?

Il est désormais très facile de troquer votre contrat d’assurance emprunteur contre un autre. Mais attention, afin de réduire par la même occasion le coût de votre crédit, il y a tout de même quelques bases à connaître.

  • Changer d’assurance emprunteur : qu’en dit la loi ?

Le changement d’assurance emprunteur est légal. Il tombe notamment sous le joug de la loi Hamon qui annonce actuellement une possibilité de résilier le contrat à chaque date d’anniversaire de celui-ci.

C’est valable notamment pour tous les contrats signés après 2017. On parle alors d’une « résiliation annuelle du contrat d’assurance ».

Pour autant, cela ne doit pas vous empêcher d’essayer de trouver et de souscrire à une nouvelle assurance emprunteur afin de garantir votre emprunt. Toute résiliation de contrat est conditionnée par l’acceptation d’une nouvelle couverture par la banque.

  • Trouver avant tout un nouveau contrat d’assurance

Par conséquent, la première condition pour la résiliation d’une assurance emprunteur est notamment la souscription à un nouveau contrat d’assurance.

Outre auprès des banques, vous avez également les entreprises d’assurances en tout genre qui peuvent désormais proposer ce genre de garantie aux particuliers.

Néanmoins, il ne faut pas choisir à la hâte votre nouvelle assurance emprunteur. Il en va toujours de la réussite de votre demande de prêt, mais surtout de la modicité de votre contrat. Il y a donc toujours des conditions de couverture à respecter, nous verrons plus tard.

  • Informer la banque

Après avoir souscrit à une nouvelle assurance emprunteur, vous devez informer la banque des quelques changements qui auront lieu dans la gestion de votre contrat de crédit.

Cette information doit se faire par lettre recommandée adressée à votre gestionnaire de compte, et ce, dès la signature de la nouvelle assurance.

  • En cas de refus de la banque que se passe-t-il ?

Mais attention, si les banques ne peuvent pas vous refuser la souscription d’une assurance emprunteur dans une entreprise spécialisée, elles peuvent choisir avec vous les contrats de couverture optimale. Il en va tout de même du gage du retour de leur investissement.

En cas de refus de la nouvelle assurance emprunteur par la banque, la dernière en date, l’ancien contrat, sera de nouveau applicable jusqu’à ce que vous trouviez l’assurance emprunteur qui saura convaincre votre banquier.

  • Pourquoi changer d’assurance emprunteur ?

En tous les cas, changer d’assurance crédit peut présenter quelques avantages. Entre autres, cela permettra de minimiser vos mensualités.

C’est d’ailleurs le but de ce principe de résiliation annuelle des contrats d’assurance : encourager la concurrence afin d’inciter les assureurs à toujours peaufiner leur offre et à proposer des services bien plus modiques aux assurés.

En outre, cela permettra de booster votre profil emprunteur et de mieux rassurer les banques, tout en vous aidant à garder la main mise sur votre contrat de prêt.

Les démarches afin de choisir une nouvelle assurance crédit

Qui dit nouvelle assurance crédit, entend démarche pour une nouvelle souscription.

Ce ne doit pas être pris à la légère dans la mesure où le contrat d’assurance est la base de la réussite de votre demande de prêt ainsi que de la modicité de votre crédit.

  • Les comparatifs en ligne pour vous aider

Pour souscrire à une nouvelle assurance emprunteur, les comparatifs en ligne sont vos meilleurs alliés.

Gratuits et proposant un accompagnement sur mesure, ces derniers permettent de trouver en quelques clics les meilleurs contrats en fonction des critères de sélection que vous vous imposez.

Dit autrement, les comparatifs en ligne vous permettent de personnaliser comme il se doit, votre assurance emprunteur et d’en réduire par la même occasion le coût.

Mais attention, les comparatifs ne vous proposent qu’une liste assez limitée des meilleures offres du marché. Il vous appartient par la suite de faire le bon choix afin de garantir la réussite de votre contrat de prêt.

Et pour ce faire, vous devez faire quelques recherches et ne pas seulement vous limiter aux avis en ligne. Prenez le temps de visiter le site des prestataires, de voir la qualité des services, etc.

  • Les critères de sélection à avoir

Il y a notamment quelques critères à avoir pour choisir la meilleure assurance emprunteur.

Notamment, vous devez vous inspirer de la qualité de prestation des banques en la matière. C’est la meilleure garantie pour que ces établissements acceptent le changement d’assurance.

En règle générale, les banques proposent une couverture contre le décès, la maladie, la perte d’emploi et l’incapacité temporaire de travail entraînant une perte de revenu.

Les modalités de prise en charge et la rapidité des versements sont également des points à ne pas minimiser lors du choix de votre assurance emprunteur. La qualité des services varie d’une entreprise à une autre.

  • Les délais légaux de souscription à une nouvelle assurance

La souscription à une nouvelle assurance emprunteur est toujours sujette au respect des délais légaux. Notamment, les assureurs doivent vous accorder un délai de réflexion de 14 jours à compter de la signature du contrat pour changer d’avis si vous trouvez moins cher ailleurs.

En outre, les banques disposent d’un délai de 10 jours pour statuer sur la nouvelle couverture et donner son avis, qui pourra être négatif comme susmentionné.

Et dans ce cas, l’ancienne assurance emprunteur continuera à être applicable pour couvrir votre crédit à la consommation.

En effet, pour tout contrat d’emprunt, il devra y avoir une assurance de ce genre. C’est une condition sine qua non de la souscription d’un crédit.

  • Les conséquences d’une nouvelle assurance

Une nouvelle assurance peut avoir quelques conséquences sur votre crédit.

Notamment, si vous troquez une assurance emprunteur de la banque contre un contrat auprès des entreprises spécialisées, vous pouvez voir les mensualités de votre emprunt être réduites.

Vous n’aurez plus à régler le coût de l’assurance emprunteur tous les mois.

Les frais de votre emprunt peuvent diminuer. Et pour cause, en comparant à bon escient votre nouvelle assurance emprunteur, vous pourriez profiter d’une meilleure offre.

Raison pour laquelle vous devez prendre le temps de comparer le rapport qualité-prix proposé par les experts.

Mais attention, une assurance emprunteur peut aussi avoir des impacts sur votre profil emprunteur et la qualité des garanties que vous allez présenter.

Aussi, malgré la liberté de choisir votre assureur, prenez tout de même en compte les avis des banques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s